Divers



Editorial d'Avril 2008


 A quoi consentons nous en acceptant le tout électronique ?


- La réflexion qui suit vaut , non seulement pour les "assurances santé" en ligne, mais pour tout type de "gouvernement électronique". -

Certaine(s) Fédération(s) de Mutuelle(s) tente(nt) de pousser l’assuré à utiliser la gestion électronique par un concours dont le prix sera un lecteur de carte d'identité électronique !
Nous savons par ailleurs que la carte d'identité et la carte SYS seront bientôt couplées. (1) Il est bon de réfléchir et de savoir ce que l'on fait en acceptant d’utiliser ce genre de lecteur.

C’est tout d’abord, dans ce cas, marquer une acceptation à la mise de données - très intimes - de santé ,qui ne regardent que nous et éventuellement le(s) médecin(s) de notre choix quand nous le décidons , là où elles ne devraient jamais se trouver : en ligne !

C'est consentir aux immenses risques de perte, de vol et d’utilisations illégales de ces données. (2)


C’est mettre ces données personnelles à la merci des privatisations futures. Le Traité Européen qui nous est imposé ne va, en effet, pas ralentir la privation des services, bien au contraire ! Rien ne nous garantit que, par la suite, les assurances médicales ne seront pas, à leur tour, « privatisées ».

C'est aussi ouvrir la porte en applaudissant des deux mains à une société où, à terme, tout sera interconnecté et sous contrôle…
Un contrôle total ?

C'est monter une marche de plus vers l'implantation électronique de l’humain comme du bétail. (3)

C'est permettre davantage de chômage dans notre pays. (4)
C’est admettre une société où il y aura de moins en moins de personnes à qui s’adresser et davantage de machines.

C'est encourager le réchauffement climatique et l'augmentation du nombre de centrales nucléaires. (5)

C'est accepter de considérer les pays du tiers - monde comme nos poubelles et mépriser la santé de leurs habitants. (6)

C'est sans doute aller au- devant de bien d'autres inconvénients qui ne nous viennent pas à l'esprit en ce moment.(7)

C’est en tout cas le moment d’utiliser au mieux les informations contenues sur ce site et votre discernement !
(2) « Aux Etats-Unis, selon une étude, 162 millions de dossiers contenant des données personnelles ont été perdus ou volés en 2007 »
(3) « La puce RFID et l’information médicale »
« En cas d'accident, un secouriste peut identifier à l'aide d'un tel scanner, un blessé inconscient et connaître instantanément son groupe sanguin,
les maladies chroniques dont-il peut être atteint, ou d'éventuelles allergies à certains médicaments. »
(4) En Mai 2007, un article de http://www.express.be/
annonçait que les Technologies de l’Information et de la Communication menaceraient déjà un emploi sur six !
 « un emploi sur six en Belgique, soit environ 700.000 postes, pourraient être délocalisés à l'étranger suite aux progrès réalisés par les technologies de l'information
et de la communication (TIC) »
(5) Les données en ligne sont stockées sur des « serveurs ».
« la consommation d'électricité de l'ordinateur de l'internaute n'est rien par rapport à celle du serveur géant qui va gérer la transaction. Dans une étude commandée par le fabricant de composants AMD, l'université américaine de Stanford a calculé que chaque année, les plus grandes « fermes informatiques » du monde faisaient tourner 14 centrales électriques. Entre 2000 et 2005, leur consommation d'électricité a doublé »
+ Les bâtiments qui hébergent les serveurs nécessitent une climatisation importante !
(6) Inde, poubelle de la planète techno !
« Des hommes, des femmes et des enfants s’empoisonnent en démontant à mains nues nos vieux ordinateurs, en les brûlant à ciel ouvert, en les plongeant dans l’acide.
Descente dans le dépotoir électronique du monde. »
...................
« L'année passée, (la société S …) a éliminé quelque 49'000 tonnes d'appareils électriques et électroniques usagés. »
(7) Voir les dossiers de réflexion de PMO.
Vers la suppression du libre arbitre individuel ?


 


Editorial de Janvier 2008


Voici venu le temps du premier éditorial de l’année, et le moment où l’on présente des vœux. Des vœux ? Bien sûr ! Mais des vœux peut-être différents de ceux que vous attendez, amis lecteurs. Celui de rester sereins malgré les nuages noirs qui s’accumulent. Sereins, mais en prenant chacun(e) vos responsabilités là où vous vous trouvez, dans vos quartiers, vos communes, vos associations…


Car - nous ne sommes pas ici pour vous raconter des histoires - nous ne sommes pas sur de bons rails… Ce site , comme sœur Anne, guette ce qui arrive et vous en prévient , mais sans la participation et la créativité de chacun(e) , cela ne servira à rien. Inutile d’attendre que nous , ou Zorro.. , venions vous sauver : c’est impossible à une poignée de "sauver " une masse inerte , ou pire, consentant à sa propre aliénation ! L’année 2007 a été catastrophique, aussi bien pour l’avenir de nos libertés (1) que pour la santé de la planète. D’un côté , il y a des bonnes volontés indéniables, de l’autre un renforcement de privilèges injustifiés jusque dans le bétonage des lois.

Pour exemple, le grave problème du climat – au lieu d’être pris réellement à bras le corps - est déjà embrigadé dans les arguments publicitaires dérisoires et dans des supports de contrôle. Quant il n’est pas purement et simplement nié par les doux rêveurs du "Nouvel Age" , soigneusement désinformés . Il y a bien loin des belles déclarations aux réalités. Ne nous en cachons pas, tout porte à croire que ce monde est dirigé in fine par une association de malfaiteurs psychopathes qui ne nous lâchera qu’après destruction totale de la planète et de nos vies ! (2)

Sur le point au centre des préoccupations de ce site , l’année 2007 s’est terminée sur une nouvelle catastrophique ! Il paraît que le Mexique va rendre (dès mars 2008) l' implant électronique sous-cutané obligatoire pour les immigrés et pour les touristes en provenance du Guatémala (3) ...pour commencer !

Or, avec les Etats-Unis et le Canada, le Mexique fait à présent partie de l' Union Nord Américaine ! (4) Sans (ré) actions rapides tous azimuts, il est évident que tout sera fait par ceux qui y ont intérêt pour que cet implant monstrueux soit tôt ou tard rendu obligatoire partout dans le monde, sous tous les prétextes possibles !

Pour qui comprend, c'est une question où bien plus que notre vie physique est en jeu ! Or, depuis quatre ans d'existence de ce site, et diverses campagnes d'information, cette épouvantable épée de Damocles a suscité fort peu d'intérêt en Belgique, quand ce ne fut pas le soutien des médias ! Et ce malgré les menaces précises de commencer le "puçage" de certaines catégories de personnes dans notre pays, Inutile de dire que tous vont en payer très lourdement les conséquences….


Mais restera-t-il beaucoup d'humains pour le comprendre ou seulement des zombies ?
C'est la question que nous sommes en droit de nous poser en ce début d’années de tous les dangers.


Alors, vous qui passez ici , comme le disait Gandhi :
“Quel que soit ce que vous faites, ce sera insignifiant mais il est important que vous le fassiez”.
(5)
Ce n’est pas parce qu’une action vous paraît petite qu’elle ne pourra pas faire pencher la balance.


Bonne année d’éveil à tous !



(1) Un rapport de Privacy International Dénonce la Disparition Rapide de la Protection de la Vie Privée Parallèlement au Boom de l'Industrie de Surveillance.
(2) Le Pentagone s’apprête à reprendre les essais d’armes chimiques et biologiques à ciel ouvert
(3) Mexico to use biochip to control illegal immigration
(4) Adieu Canada !
(5) Rappelé par la lettre de diffusion de




Editorial d' Octobre 2007



Nous constatons depuis quelques années, les progrès affolants – dont sous prétexte de soi disant "sécurité médicale" (1) – de l’implantation d’une puce électronique à des humains. Aux Etats-Unis, plus de 800 hôpitaux déjà poussent à cette implantation malgré tous les dangers pour la santé elle -même , dont les risques de causer des cancers (2) ; on y parle régulièrement de projets de lois qui obligeraient à l’implantation de l’ensemble de la population et des crédits viennent récemment d’être dégagés pour préparer l’implantation d’une puce électronique dans le cerveau des soldats ! (3) En Belgique, d’après nos informations, des chercheurs ont travaillé depuis plusieurs années à miniaturiser une puce "carte d’identité " qui pourrait nous être implantée dans une dent ! (4) Pour bien frapper les esprits, le mot "inéluctable" revient souvent, comme un leitmotiv ... Il est urgent que chaque personne consciente de l"immense péril qui nous guette tire la sonnette d'alarme là où elle se trouve ! Il n'y a absolument rien d'inéluctable là dedans, mais seulement des choix hallucinants d'une société devenue folle auxquels chacun(e) d'entre nous a le devoir et le pouvoir de mettre le holà !

Nous voyons en même temps une société de contrôle se mettre en place partout, en Europe et dans le monde, notamment au moyen de nouvelles technologies potentiellement fort dangereuses pour la santé (5) , et le vote de lois affaiblissant nos états de droits. (6) Tout qui a le courage de ne pas faire l’autruche peut voir , chaque jour, ici où là, de nouvelles restrictions des libertés autrefois chèrement acquises – comme nous l’ont rappelé nos anciens ! (7) Des puces à radio fréquence (dites puces RFID) parfois invisibles, permettant de tout "tracer", sont en train de tout envahir !

Déjà, nous voilà contraints par notre gouvernement à nous promener avec une puce électronique d’identité dans notre poche ou dans notre sac ! En Chine, une expérience est en cours visant à construire un vaste réseau de surveillance des individus grâce à un mélange de vidéo -surveillance et de RFID, via les cartes d’identité. (8) Au Venezuela, la vie de certains citoyens opposants au régime, est devenue un enfer après que leur nom se soit retrouvé sur une liste noire ! (9)

En Belgique, deux professeurs d’université ont sonné l’alerte depuis plusieurs mois sur le fait que certains de nos passeports européens étaient piratables à distance, ce qui peut permettre un vol d’identité à l’insu du porteur. (10)


Demain, laisserons nous le pouvoir nous contraindre à porter
cette puce carte d’identité sous la peau ou dans la dent
?

Tendrons nous notre bras
aux docteurs fous ,
docilement comme des moutons ?

Laisserons nous "scanner" nos enfants
comme de vulgaires marchandises ?


L’immense danger que nous soyons un jour confrontés à ces menaces hallucinantes est fort bien évoqué dans un document du Groupe Européen d’Ethique auprès de la Commission Européenne, que nous recommandons à chacun de lire. (11)

La reconnaissance rapide par la loi, et mieux par notre constitution, du droit au refus absolu - sans aucune discrimination - de l’ introduction dans le corps humain de tout produit, quel qu’il soit, comportant des composants électroniques ou nano(bio)technologiques, ainsi que de tout marquage du corps est le minimum que des citoyens puissent attendre d’une démocratie digne de ce nom et que des êtres humains sont en droit d’exiger. (12)

Bien qu'à la lecture du dossier du GEE, on ait toutes les raisons de croire que de graves discriminations seraient un fait découlant des technologies elles-mêmes si on n'a pas la sagesse de ne les employer qu'avec un discernement extrême !.. (13)



(1) Publicité pour l'implantation humaine
L'implant vital pour la santé ? Quelle sottise ! Comment une technologie présentant des dangers pour la santé, la vie privée, les libertés,
permettant à terme le contrôle comportemental, hormonal, émotionnel et mental pourrait-elle être "vitale pour la santé" ?
A moins que ce ne soit pour la santé des industries ?... Mais ce serait prendre le risque tragique d'oublier qu'en amont, en aval
et au coeur même de l'industrie se trouvent des êtres humains..!

(2) Les implants de puces RFID sont cancérigènes
(3) USA : Des puces électroniques dans le cerveau des soldats
(4) La "carte d'identité en bouche" : c'est du belge ?
(5) RFID et Santé

(6) La fin des souverainetés et des libertés en Europe
(7) L’appel des résistants
(8) RFID en Chine : une big brother’s story
(9) Venezuela Pas d’accès à l’administration ni de crédits bancaires : Maisanta, la liste noire des citoyens opposés à Chavez
(10) Conférence de presse : Et si votre passeport électronique n’était pas aussi sûr qu’on veut bien vous le laisser entendre ?, 23 novembre 2006
(11) Aspects éthiques des implants TIC dans le corps humain
(12) Non au tatouage Bio Politique
(13) Voir notre récent dossier de réflexion éthique :
Du gouvernement électronique au transhumanisme ?



Editorial de Mai 2007



Les mobiles à l'assaut du marché de la santé ou comment mettre toute la population sous contrôle !

 
Un article récent a particulièrement attiré notre attention . (1) A travers des innovations pouvant ponctuellement être utiles - surtout étant donné la vie de fous de nos sociétés pré cahotiques - apparaît nettement une volonté de ceux pour qui notre santé , ou plutôt, soyons francs, notre maladie, n’est qu’un grand marché d’utiliser tous les moyens pour infantiliser les (trop) "patients" que nous sommes souvent et mettre petit à petit toute la population sous contrôle technologique.

Le domaine médical, on l’a déjà dit, est, mille fois hélas , le grand cheval de Troie de la mise sous contrôle et de l’implantation électroniques des humains !

Pour vendre, par exemple, des bracelets de surveillance électronique, on séduit en mettant en avant l’aide qu’il est humainement nécessaire d’apporter aux personnes atteintes de maladies d’Alzheimer sans dire que ces technologies sont l'une des causes suspectées de l’explosion des troubles de mémoire (2) . Et la boucle , une fois encore, est bouclée comme dans le cas de ces entreprises, qu’ il n’est plus nécessaire de présenter, qui nous vendent à la fois les pesticides pour empoisonner nos sols et les drogues pour les supporter , ou agitent quelque spectre pour vendre leurs produits !

Ce n’est pas faire ce que certains , surtout quand ils se sentent gênés , nomment des "amalgames" que de tenter d’être lucides sur le contexte dans lequel tout cela intervient .

Il faut, notamment savoir, que nous sommes dans un moment où les laboratoires médicaux cherchent par tous les moyens à "entrer au domicile des patients" afin d’y pérenniser leurs profits (3), un moment où "Notre relation à la médecine est en train de changer à bonne allure sous les coups de boutoir des contraintes économiques et de la logique du profit" (4) et où la Commission européenne soutient la volonté des firmes de faire de la publicité directement auprès du public ! (5)

Et donc, on y va de plus belle. Il faut être créatifs que diable ! Il y a beaucoup de parts de "marchés" à prendre et les nouvelles technologies ont là un créneau pour "s'imposer " !

Nous courrons, si nous nous laissons faire, l’énorme risque très réel, qu’après la phase d’expérimentation sur base "volontaire" , ces surveillances et intrusions dans la gestion de notre santé et, somme toute, de nos vies ( !) - qui pourraient aller un jour jusqu’à l’implant sous-cutané ou cérébral (6) - ne deviennent obligatoires par le biais des assurances maladies publiques ou…privées, de conditions pour obtenir un emploi ou des allocations de chômage ,une place dans une crèche , être inscrit dans une école etc..

Voulons nous de ce monde ?

Fin Mars, un groupe de 60 co-signataires a envoyé par courrier postal une Lettre aux intervenants médicaux (7) à plus de 150 adresses dont le Ministre de la santé, l’ INAMI, les fédérations de mutuelles, des associations professionnelles , des directions d’hôpitaux, les présidents de partis.

Nous vous invitons à l’ utiliser ou à vous en inspirer à votre tour pour avertir vos intervenants médicaux et prévenir vos futurs élus de votre refus ferme et actif de l’implant sous cutané et de tout l’attirail technologico – totalitaire de surveillance et de modification du vivant qui nous menace chaque jour plus gravement !


Aucune action n’est trop grande ni trop petite pour tenter
qu’une vie libre puisse rester un espoir
pour les générations futures !


(1) Les mobiles à l’assaut du marché de la santé !
http://www.lefigaro.fr/Conso/20070503.FIG000000059_les_mobiles_decouvrent_le_marche_de_la_sante.html
(2) Voir articles, dossiers et travail d’associations
http://www.stoppuce.be/main.php?nav=mes
(3) Les « labos » veulent entrer au domicile des patients.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-849190@51-824239,0.html
(4) Libéralisation de la médecine libérale : pot de terre contre pot de fer.
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=17212
(5) Mainmise des firmes sur l’information-santé : une mascarade européenne
http://www.prescrire.org/aLaUne/dossierNMinfoPatient2.php
(6) Aspects éthiques des implants TIC dans le corps humain
L’avis du groupe d’éthique des sciences et des nouvelles technologies auprès de la commission européenne adopté le 16 mars 2005.
http://ec.europa.eu/european_group_ethics/docs/avis20_fr.pdf
(7) Lettre ouverte aux intervenants médicaux
http://www.stoppuce.be/docs/Lettre_ouverte.pdf


 


Editorial de Février 2007

Les puces RFID envahissent tout et le public se laisse faire. Devrons - nous donc vivre en enfer ? Car, ne nous leurrons pas, même si , dans le chef de certains qui ne savent peut-être pas ce qu’ils font il est pavé de bonnes intentions, c’est un véritable enfer qui se prépare !


L’émission diffusée par ARTE en début de ce mois ne nous a pas surpris. A part quelques très légères touches, ce fut une émission entièrement au service de l’industrie, destinée à rouler le téléspectateur dans la farine de la technologie et de la pseudo facilité . L’industrie, ce n’est pas caché (1) , compte sur les gouvernements pour l’aider à habituer le public, en flattant ses travers, à la société de traque et de contrôle , en intervenant dès la crèche, voire avant si c'est possible !

Pour ceux qui sont encore capables de réfléchir, le monde présenté – en train de naître sous nos yeuxest pourtant très clairement un monde où l’on n’a plus besoin de l’homme ou presque . C'est à se demander pour qui il est conçu !? On vous l’a montré : les caisses trouvent leur chemin toutes seules dans les entreprises, vous passez seul dans des portiques à la caisse de votre super marché , ici ou là, c’est un robot qui vous parle (2), l’aveugle peut être abandonné à lui même, il n’a plus besoin d’assistance et donc de compagnie, le gouvernement se fera par ordinateur, vos papiers étant devenus "intelligents " etc…

On objectera peut-être que bien des travaux sont pénibles et que , si on peut les éviter à l’homme, c’est un progrès appréciable. C’est vrai. Ou plutôt, ce serait vrai SI nous étions dans une logique de gestion des ressources de la planète "en bon père de famille " et de partage entre tous. Dans une logique de " qu’est ce que je peux apporter ? " et non dans une logique de " Qu’est ce que je peux prendre ? ".

Dans la logique actuelle, il suffit de regarder le monde pour savoir que toute cette ingéniosité , ces gains de temps et de personnel sont, une fois de plus, envisagés dans une logique de profits maximums qui ne "bénéficieront" qu’à ceux qui en veulent toujours plus au détriment des "serfs " ( comme certains les appellent sans honte !) : c’est à dire de plus en plus de monde . Déjà redevenus des esclaves sans en avoir le nom, et, bientôt, " pucés " dès la naissance, si ce n’est pas déjà le cas .

Les journaux étalent sous nos yeux une multitude de guerres. Mais il n’y a en réalité qu’une seule: la guerre contre l’humanité ! Guerre, à la fois contre les humains et contre l’humanité en l’homme.

Quant à savoir qui la mène ? Diverses rumeurs circulent. Le plus probable étant que notre pensée matérialiste - qui est fausse - ait fini par engendrer une sorte de monstre qui nous emprisonne et nous commande et duquel plus personne ne sait plus comment se défaire. Au cours des âges, ce monstre a été nommé de divers noms . il semble aujourd’hui gagner chaque jour en puissance et en moyens, nous obligeant , dans l’urgence, à écoper le Titanic à la petite cuillère, alors qu’il est notre seul véritable problème.

Il est à noter aussi que bien des travaux pénibles n’existent qu’en fonction de nos choix de société et pour aucune autre raison. . Qu’un bidon de pesticide soit "intelligent" au point de savoir - "tout seul " à côté de quel autre produit dangereux il ne doit pas être placé, nous fait une belle jambe alors que nous et nos enfants allons mourir de plus en plus jeunes de cancers et autres " nouvelles maladies " causées, quand ce n'est pas volontairement ? (3) - par l’empoisonnement de notre Terre, de notre Eau, de notre Air - dont l’empoisonnement électromagnétique .

Un dicton veut que l’heure la plus noire soit celle qui précède l’aube. Si nous ne prenons pas rapidement conscience que la situation dans laquelle nous nous trouvons requiert d’urgence de mobiliser chaque personne de bonne volonté, l’heure la plus noire risque de durer fort longtemps.


(1) Acceptation par la population
http://1984.over-blog.com/article-1712577.html

(2) Le premier robot hôtesse d’accueil est japonais
http://www.lelectronique.com/actualite/voir.php?news=actu&num=1738
Geminoid: l'androïde qui robotisera les conférences ?
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3430

(3) I stand corrected: AIDS is caused by a mycoplasma made in the USA
http://www.onlinejournal.com/artman/publish/printer_115.shtml





Editorial de Janvier 2007

Pertes de libertés partout sur la planète, " démocraties " vidées peu à peu de leur contenu, développement de technologies non seulement liberticides mais mettant la survie même de l ‘ humanité en danger, folie furieuse de la modification du vivant imposée à tous par une minorité, investissement des ressources communes dans le développement de nouvelles armes terrifiantes, présence de plus en plus grande des polices dans la vie quotidienne des citoyens, développement des industries du contrôle dans tous les domaines, prisons secrètes et emprisonnements iniques , légalisation de la torture dans certains pays, catastrophes dans le domaine de l’environnement en faveur duquel aucune véritable volonté politique ne se manifeste….

C'est le tableau, non exhaustif, de ce que nous a apporté 2006 !

Ce qui décourage souvent d’agir est de croire que ce qu’on peut faire est trop petit devant l’ampleur des problèmes. C’est faux ! Et il est urgent de se défaire de cette pensée erronée qui fait le jeu de nos prédateurs ! Si réellement il n’est à votre portée que de faire peu , faites le avec créativité , "les petits ruisseaux font les grandes rivières ", vous ne savez pas qui cela touchera ni ce que cela pourra déclencher ! C’est dans cet esprit, que nous vous souhaitons, malgré tout, une bonne année 2007 !


Editorial de Juillet 2006


L’implant sous cutané pour humain … Du " Fantasme paranoïaque " à la proposition en Belgique , par un sénateur MR, neurochirurgien, de placer une puce électronique dans le cerveau (*) des pédophiles pour les suivre par satellite , de " Vous êtes fous, cela n'arrivera jamais " à " Qu'avez vous à vous reprocher ? Seuls les gangsters peuvent s'opposer à ces systèmes ! " : quatre ans…seulement ! Avec , en Octobre 2004 aux USA l’autorisation de la FDA pour l’implantation de puces sous-cutanée sur des individus qui va marquer un tournant.


Une civilisation essoufflée, au bord du précipice, confrontée à mille problèmes qu’elle a elle-même générés et qui au lieu de les traiter à la racine - sa fausse vision matérialiste - espère de manière illusoire les résoudre en en créant mille autres plus graves encore.

La surveillance électronique est proposée ou imposée de diverses manières : cartes à puces bientôt lisibles à distance hors de votre portefeuille avec des risques accrus de vols d’identité, bracelets pour délinquants, pour nourrissons, pour malades, pour enfants, pour employés, pour conducteurs, pour personnes âgées etc…Histoire d’habituer le peuple à sa laisse électronique ? Pression des firmes aux Etats - Unis pour faire adopter l’implant sous - cutané dans les hôpitaux , pour l’accès à des bâtiments, pour les travailleurs immigrés, rumeurs de projet de loi … Constitution de vastes bases de données et mise en place de systèmes très performants de repérage par satellite etc…

Il ne s'agit nullement ici d'avoir pitié des violeurs et des criminels . Mais il est inacceptable que la peur des parents, et de la société en général, serve , in fine (et malgré la bonne foi supposée de ceux qui proposent ces mesures) de tous autres buts que la protection . Nous devons aux générations futures de voir plus loin que notre émoi et d’examiner le contexte réel beaucoup plus large.

En effet, tout - et les leçons de l’histoire - indique que la dérive ne s’arrêtera pas là ! Les dispositifs sous cutanés d’identification et de localisation attendent les humains au tournant : ils sont minutieusement décrits dans un document du « Groupe Européen d’Ethique » qu’on ne peut taxer de « fantaisiste » . Implant à lecture seule qui pourrait être utilisé comme une carte d’identité nationale: à lecture/écriture programmable à distance pour le dossier médical, les transactions financières et le casier judiciaire ; avec fonction de localisation possible partout.

Un pas plus loin, ce sont les implants cérébraux , testés sur des animaux et des handicapés, mais destinés par la suite à des catégories beaucoup plus larges de population . Derrière tout cela, un projet d’eugénisme à tomber à la renverse , un « mariage » contre nature de l’humain avec la machine et de plus en plus de transfert d’autonomie à ces dernières qui n’est pas caché. (*) Il est urgent que la société belge civile se réveille et ouvre les yeux sur ce qui se passe réellement sur cette planète ! Nous avons le pied dans l’étrier d’un cheval fou devenu enragé .

Le pire serait encore qu’il ne se trouve presque plus personne pour comprendre l’horreur de notre situation…

 


Notas :
-> (*) Voir par exemple :
http://www.revue-quasimodo.org/PDFs/7%20-%20Modifications%20Corporelles%20Technologie.pdf
 -> Retrouvez les éditoriaux précédents sur la page DIVERS et visitez les autres pages du site pour en savoir plus.

(*) Sur son blog, M. Brotchi dément cette info relayée par la presse . Il n'a , dit-il, parlé "que" d'implants sous cutanés. N'empêche..vous pourrez vous rendre compte rapidement , avec les informations données sur ce site et sur le document du Groupe Européen d'Ethique , de l'ampleur des projets et des recherches déjà réalisées dans le domaine des implants cérébraux destinés à terme à "améliorer" l'humain ...


Editorial de Février 2006

Lois d'exceptions permanentes, restrictions des libertés acquises, surveillance électronique, biométrie, pistages, bases de données géantes, promotion du « puçage » humain, collusion inacceptable du public et du privé…. 2005 a été une année riche en mesures liberticides dans le monde !


Projet de criminalisation de toute aide à un « illégal », passeports à RFID traçables, pouvoirs démesurés donnés à la police dans certains pays européens, glissement insidieux de la notion de « terroriste » à celle de simple contrevenant , menaces de nouvelle guerre « préventive » inique…Il est bien difficile de ne pas avoir la sensation d’une situation qui se dégrade rapidement tous azimuts !

La fièvre de la traçabilité pour le profit et le contrôle, ainsi que la volonté de certains de transformer à terme l’ humain en cyborg ne font à présent plus aucun doute !

S’agit-il tant de se protéger des « terroristes » ou de mettre en place les moyens de contenir les victimes de plus en plus nombreuses de la mondialisation et du pillage de la planète par une minorité ?

Est-ce la fin de l’Etat de droit ?


Voilà des questions que nous sommes bien obligés de nous poser !

Lisez l’ avis du Groupe Européen d’ Ethique des sciences et des nouvelles technologies auprès de la commission européenne. (*) Vous serez édifiés sur ce qui nous attend si nous restons passifs !

Nous sommes en train de laisser se mettre en place, tous moyens confondus , un instrument qui , tombé en de mauvaises mains , pourra(it) permettre demain une dictature totale - jusqu’à l’intérieur même de notre corps et de notre mental !

En cette approche des élections communales en Belgique, nous vous proposons de signer , seul ou avec vos proches, notre lettre ouverte aux Bourgmestres et de l’envoyer au bourgmestre de votre commune, ainsi que de répercuter cette campagne (lettre et dossier de presse) autour de vous et dans vos associations afin que, devant le péril grandissant et les multiples menaces sur nos libertés, les relais de vigilance citoyenne et humaine puissent se prendre à des niveaux plus élevés de décision.

Un modèle de lettre et notre dossier de presse " Identité électronique et criminalisation du citoyen ordinaire : nos libertés vendues pour le profit ? " sont disponibles sur la page TELECHARGEMENT ainsi que, sur la page BELGIQUE , les adresses e-mail de toutes les communes belges francophones si vous préférez envoyer un courriel . Nous tenons les adresses e-mail des autres communes belges à votre disposition sur simple demande.

(*) A télécharger à partir de notre page INFOS
http://www.stoppuce.be/main.php?nav=inf


Plan du Site Version Imprimable Bas de Page Haut de Page
Les textes sont libres de copyright   :¤:   307156 visites depuis le 18-04-05   :¤:  Design : ©Shogun WebServices